Lancement de la Fondation culturelle Musée Barbier-Mueller à Paris le 24.03.2010 au Musée du Quai Branly à Paris

Le 24 mars 2010 au musée du quai Branly, Jean Paul Barbier-Mueller, inlassable promoteur des cultures non européennes, a annoncé officiellement la création de la Fondation culturelle Musée Barbier-Mueller, devant un parterre de journalistes et de nombreux invités.

Il était entouré des sept membres du Conseil de fondation et des quinze personnalités formant le Comité scientifique, fraîchement nommées.

Il a déclaré : « Les anthropologues de la Fondation auront pour mission d’étudier la culture de populations jusque-là négligées qui risque de disparaître. Il s’agit de recueillir leur tradition orale, leur mémoire, leurs mythes, leurs récits ancestraux avant qu’il ne soit trop tard. Cette démarche vise à ne rien perdre de ce qui est l’œuvre de l’homme. »

Les deux premières publications qui paraitront en 2010 porteront sur les Gan du Burkina Faso (par Daniela Bognolo) et les Wan, Mona et le Koyaka de Côte d’Ivoire (par Alain-Michel Boyer).

Un code de déontologie interdit aux enquêteurs d’acquérir ou de recevoir des artefacts des populations étudiées.